La vision de Karen

Contribuer au débat politique :
policy.karenforcanada@gmail.com

Extrait du discours livré par Karen McCrimmon
Déclarant sa candidature pour le Leadership du Parti Libéral du Canada

Quelle est la Position de Karen

Le Canada dérive de sa trajectoire

Le Canada, un pays ouvert, généreux, courageux et qui a du coeur, a toujours eu des standards élevés en matière de leadership et de traval d’équipe. J’ai toujours été immensément fière de mon pays en tant que la nation qui a su apporter un sens d’inclusion, de dignité, de communauté et d’intégrité dans son mode de vie… mais cet héritage précieux semble être en train de s’effriter tranquillement.

En tant qu’ancien navigateur et pilote militaire, ma priorité fût bien sûr de maintenir l’avion dans la bonne trajectoire. Avec le même sens de responsabilité et de devoir de garder les choses dans le droit chemin et de diriger correctement je me dis que je dois faire la même chose devant la dérive du Canada.

Un leadership qui nous unit et non qui nous divise

Je crois que les canadiens et les canadiennes méritent un gouvernement en qui ils se reconnaissent – et en qui ils peuvent avoir confiance. Tous ceux et celles qui ont travaillé fort pour en arriver à faire de ce pays ce qu’il est aujourd’hui méritent que nous leur rendions hommage en leur offrant un pays à la hauteur de leurs aspirations.

Respect et Confiance

La meilleure façon de remettre le cap sur l’essentiel est de rétablir le RESPECT et la CONFIANCE entre nous et sans aucunes discréminations de quelques sortes. Respect de l’individu, respect de nos similarités et de nos différences, respect de nos idées et de nos opinions, respect pour la démocratie et pour nos institutions: ce qui nous amènera à travailler ensemble vers un but commun.

Sécurité

J’entends plusieurs discours de macro-économie sur la sécurité. Ils sont en soi importants…mais si l’eau, la nourriture et l’air nous manquent et si nous ne pouvons pas bien gagner notre vie et par dessus tout si nous ne pouvons pas vivre dans la dignité et la liberté, et bien la sécurité n’est qu’une illusion.

L’eau, la nourriture, le revenu, l’emploi, la santé et la sécurité environnementale doivent être une priorité pour notre gouvernement. Les canadiens ont développé une appartenance très forte à la terre et nous savons qu’il y a une relation directe entre la santé de notre terre et notre propre santé. Promouvoir et même encourager la destruction de notre environnment est un crime contre tous les canadiens.

Le Chômage

Nous devons parler des coûts économiques et sociaux du taux de chômage trop élevé.

Nous savons que nous n’avons pas retrouver le même niveau d’emploi que nous avions précédemment. Nous avons simplement converti des emplois de revenus moyens en une multitude d’emplois, à temps partiel, saisonnnier ou à salaire minimum. Nous ne pouvons pas laisser les jeunes canadiens faire face à un taux de chômage de presque de 13% et devenir une génération perdue.

Les Vétérans

Voir aussi: VÉTÉTANS – NE LES OUBLIONS JAMAIS
Un sujet important pour moi est, sans contre-dit, nos vétérans. Ceux-ci ne devraient pas être obligés d’amener le gouvernement en cour afin d’obtenir des bénéfices qu’ils méritent déjà. L’intérêt pour régler les problèmes des vétérans devraient être non-partisan. Les politiciens devraient mettre leurs différences de côté, arrêter de se blâmer les uns les autres et résoudre ces problèmes. [Voir «For Canada’s veterans, governement rhetoric and politics are at war with each other» Globe and Mail Nov. 16, 2012]

Points importants qui demandent une action immédiate

Nous avons de nombreux défis qui nous attendent: la viabilité de notre système de soins de santé; notre population vieillissante; la réduction des emplois de revenu moyen; les changements climatiques; et le bien-être de nos Premières Nations – tous ces défis importants demandent une action immédiate de la part du gouvernement.

Ce sont des questions complexes qui demandent une planifiaction et des stratégies pragmatiques, responsables et à long terme. Tout ceci devrait être développé en collaboration avec tous les niveaux de gouvernement de même qu’avec le secteur privé, les institutions d’enseignement, l’organisation du travail, les agences communautaires et les bénévoles.

Nous sommes tous ensemble dans ce même bâteau

Nous ne sommes pas un peuple ayant des politiques extrêmes…peut-être parce que nous faisons régulièrement face à des changements extrêmes de température, de distance et de géographie. Notre pays n’a jamais appliqué des règles du «chacun pour soi» ou «débrouille-toi toi même». Nous savons que nous sommes tous ensemble dans ce même bâteau.

Maintenant, comment allons nous revenir à ce Canada où nous pourrons dire: Nous sommes tous ensemble? Un Canada qui comprend que le tout est plus grand que ses parties? Un Canada qui valorise la contribution de tous? Un Canada qui comprend la valeur qui vient avec la synergie? Le Leadership.

Leadership

Le management est ce qui doit être fait – les planifications, les programmes, les budgets – mais le leadership est comment cela doit être fait. Et ce pays mérite d’outrepasser le management et agir en leader.

Le leadership veut dire servir les autres avant soi-même. Le leadership est de donner l’exemple. C’est donner une voix à une vision et d’inspirer les autres afin qu’ils participent en tant que membres de l’équipe à la mise en oeuvre de cette vision.

En tant qu’officier militaire et de commandant d’escadrille j’ai dirigé et j’ai aussi agi en tant que mentor. Pour être un officier militaire, il faut autant, si non plus, de leadership que d’expertise. Il faut savoir inspirer les autres pour qu’ils travaillent ensemble afin d’accomplir l’impossible. C’est de surmonter tous les obstacles afin d’exécuter la mission. C’est d’assumer la responsabilité pour les décision prises sous pression à travers un volume d’informations incomplètes et souvent contradictoires.

Ce qui me tient à coeur

Pour moi, ici et maintenant, ce qui me tient le plus à coeur c’est le bien-être de TOUS les canadiens. Nous avons besoin d’une vision solide, unifiée et d’un plan qui comprend une responsabilité fiscale et un esprit d’équipe et qui prévoit aussi de la compassion. Nous avons besoin d’un leader capable d’unifier les idéologies d’opposition – de trouver en chacun ce qu’il a de mieux à offrir et de bâtir une vision dans laquelle les canadiens vont se reconnaître et s y joindre.

La tâche d’un leader est de bâtir la confiance, la foi et le repect. Durant ma carrière, lorsque j’étais assignée à une nouvelle tâche avec de nouvelles responsabilités, la première chose que je faisais étais d’ÉCOUTER.

Jimi Hendrix a dit une fois: «La connaissance parle…mais la sagesse écoute.»

Construire le Canada

Il est facile de détruire quelque chose par une seule poussée d’un bouton ou de détruire quelqu’un d’un seul coup de crayon…mais bâtir…bâtir est le fruit d’une équipe qui voit qu’elle fait partie de quelque chose de grand.

Construire la confiance, construire des relations, des consensus, des équipes, des ponts et construire un meilleur avenir que l’on aurait jamais penser possible. J’en ai l’intime conviction et je crois que je peux remplir cette mission .

J’ai servi mon pays comme membre des Forces canadiennes pendant la majeur partie de ma vie et maintenant je me propose de servir mes concitoyens dans une autre perspective. Peut-être que cet appel au service et au devoir est encore plus important pour moi que tout ce que j’ai fait auparavant.