À propos de Karen

Karen McCrimmon, 54 ans, est native de Weston en Ontario; une petite municipalité située à 30 minutes au sud de Toronto. Karen est née de Charles et Isabel Martin. Son père Charles était un technicien en métallurgie et sa mère avait émigrée seule au Canada à l’âge de 20 ans. McCrimmon est entrée dans les cadets de l’Armée royale canadienne pendant ses études secondaires. En 1975, elle s’engage au sein du régiment de Windsor (RCAC) en tant que réserviste, tout en poursuivant son Baccalauréat en Arts Russe et en Linguistique à l’Université de Windsor. Après sa graduation, elle s’inscrit dans les Forces canadiennes comme navigatrice. Elle devient ainsi la première femme à commander un escadron de l’Aviation royale canadienne. Elle est l’officier commandante du 429e escadron pour les avions de transport tactique Hercules C-130. Basé à Trenton, en Ontario, McCrimmon, effectua en compagnie de son équipage, des missions autant humanitaires que militaires autour du monde, pendant ses 31 ans de vie professionnelle au sein de l’Aviation canadienne. Elle fut aussi une employée de grade supérieur aux quartiers généraux de l’OTAN, à Ramstein en Allemagne. En 1995, on lui décerne l’Ordre du mérite militaire, la plus haute distinction accordée en temps de paix. À sa retraite elle retourne étudier la négociation et la médiation à l’Université Harvard. Elle a aujourd’hui son propre bureau conseil spécialisé en facilitation, en résolution de conflits, en solutions collaboratives et en formation . McCrimmon est mariée et a deux enfants.

Elle est la candidate libérale dans la circonscription de Carleton-Mississipi Mills. Sa campagne porte sur l’unité au sein du Parti plutôt que sur les divisions politiques et aussi sur le respect et la confiance entre les différents partis politiques. Ses priorités sont le chômage chez les jeunes et l’amélioration des avantages sociaux accordés aux vétérans canadiens.